mistergoodman

Comment acheter un bien immobilier lors d’une vente aux enchères immobilières ?

Parmi les différents moyens permettant d’acquérir une habitation, la vente aux enchères immobilières se présente comme une solution intéressante, bien que peu connue d’un large public. Ces séances au cours desquelles les biens immobiliers vendus sont octroyés à l’acheteur le plus offrant sont dirigées par un commissaire-priseur et sont entièrement publiques. On vous en dit davantage sur cette pratique au fil de cet article.

Quels sont les différents types de vente aux enchères immobilières ?

Sur internet, des plateformes telles que vlimmo.fr répertorie les ventes ayant lieu à travers tout l’Hexagone. En tant que séances publiques, n’importe qui peut assister en tant que spectateur à ce genre de rassemblement. Tout le monde a la possibilité d’enchérir, de procéder aux transactions, il suffit pour cela d’être majeur et soumis à une imposition. Voici les différents types de vente aux enchères immobilières :

  • Les séances dites « notariales », qui ont lieu dans les chambres de département des notaires. La remise d’un chèque de consignation est indispensable à votre participation. La somme requise peut aller jusqu’à 20% de la mise à prix du logement vendu.
  • Les séances dites « domaniales », qui présentent des bâtiments vendus par l’Etat, tels que des casernes ou des terrains spécifiques. Bien souvent, ces éléments proviennent d’un patrimoine dépourvu d’héritiers.
  • Les séances dites « judiciaires » présentent des biens en provenance de divorces, de saisies judiciaires ou de liquidation. Il est nécessaire de faire appel à un avocat pour y participer. Le participant doit lui confier un mandat indiquant l’enchère maximale, et un chèque de consignation dans des proportions équivalentes à celles des séances notariales.

Quel est le déroulement des ces ventes de biens immobiliers ?

Dans un premier temps, pensez à vous munir des documents indispensables à votre participation :

  • Chèque de consignation
  • Justificatif de domicile
  • Pièce d’identité

Vous obtenez un numéro d’identification (ou dans le cas des ventes judiciaires, votre avocat reçoit ce numéro à votre place). Vous devez ensuite enchérir sur le bien qui vous intéresse. Si vous parvenez à être le plus offrant en proposant davantage que vos concurrents, sans être suivi par ces derniers, alors vous devenez l’acquéreur du bien immobilier concerné.

Il vous suffit, à la fin de la séance, de signer l’acte de vente. Mais si vous n’êtes pas parvenu à prendre l’ascendant sur les autres acheteurs, vous récupérez votre chèque de consignation. Attention, car durant les 10 jours qui suivent les ventes, il est toujours possible de surenchérir le bien de 10%. Mais après ce délai, vous êtes propriétaire et avez l’obligation d’honorer le montant requis.

Comment bien préparer une séance d’enchère immobilière ?

Il y a plusieurs éléments à prendre en compte afin de préparer une vente aux enchères immobilières de la manière la plus efficace possible. En premier lieu, relevez avec attention les dates et les heures des visites des logements concernés. Ces moments très précis sont fixés, et vous pouvez rater l’occasion si vous ne vous rendez pas disponible à temps.

Notez par ailleurs qu’il n’est pas possible de revenir sur votre parole en devenant officiellement acquéreur de l’habitation. Vous devez donc penser à entrer en contact avec votre établissement bancaire afin de mettre en place un projet de financement, en sachant ainsi quelle somme vous n’êtes pas en mesure de dépasser lors de la vente aux enchères immobilières.

Dernier point, renseignez-vous sur les frais à investir une fois devenu propriétaire, la surface habitable, les charges, la description et l’état des lieux. Acheter à l’aveuglette est le meilleur moyen de se retrouver avec un bien qui au final, ne vous convient pas !