mistergoodman

L’entraide via le web : une tendance actuellement

Vous avez envie de participer à une cause plus grande que vous, mais vous n’avez pas le temps de vous engager dans une mission solidaire ? Pour vous, j'ai testé la solution du pot commun. Certaines associations se serven...

Continue reading…

6 étapes pour construire votre flightcase sur mesure

Commander directement un modèle sur mesure auprès d’un fabricant de flightcase est plus facile, mais les plus bricoleurs peuvent parfaitement en construire un. Il faudra évidemment trouver les bons matériaux pour garant...

Continue reading…

Que peut-on offrir à un homme ?

C'est une question que l'on est souvent amené à se poser, à n'importe quel moment de l'année quand on veut faire plaisir à un homme de son entourage. Que ce soit pour une personne qui fait partie de vos proches (époux,...

Continue reading…

Comment porter ses boutons de manchette ?

Apparu en Europe au début du XVIIe siècle et réservé aux hommes de la haute bourgeoisie afin qu’ils puissent se distinguer et exprimer leur raffinement, le bouton de manchette a connu depuis lors une grande évolution. Aujourd’hui, il s’est considérablement amélioré et démocratisé, à la faveur de l’esprit de créativité des grandes maisons de mode, qui en ont fait désormais un accessoire incontournable de l’élégance masculine. Cependant, pour bénéficier de ses mérites, il faudrait déjà savoir bien le porter.

Quelles sont les variantes de ce type de bouton ?

Bien que la manière de le porter soit identique dans la plupart des cas, il faut dire que la fixation de ce bouton est quelque peu différente, puisqu’il existe en plusieurs variantes. Ainsi, on distingue principalement les fixations queue de poisson, T-bar, réversible, inamovible, boule et chaîne. Chacune d’elles est fonction du type de bouton de manchette choisi ; la mise en place de certaines variantes pouvant présenter plus de difficultés.

Dans tous les cas, il n’en demeure pas moins que cette largesse de possibilité telle qu’illustrée par la collection de bouton de manchette Jaubalet, rend les choix plus faciles. Lorsque ces boutons sont appliqués sur la chemise adéquate avec méthode, ils garantissent élégance et esthétique.

Comment bien porter cette attache décorative ?

Etant plus particulier, le bouton pour manchette est différent d’une attache ordinaire. Pour cela, certaines étapes doivent être suivies pour avoir l’effet voulu en le portant.

Choisir la bonne chemise

Afin que ce bouton soit plus valorisant, il sied de le mettre sur la bonne chemise. En effet, le bouton de manchette a été conçu pour les chemises mousquetaires. A l’opposé des chemises conventionnelles disposant de poignets à bouton, ces dernières sont munies de poignets longs sans boutons, se repliant sur eux-mêmes pour former deux couches entre lesquelles se situent des trous devant accueillir le bouton dédié.

Plier les manchettes en arrière

Cette étape fait suite au port de la chemise. Il s’agira à ce niveau de replier les manchettes de manière à ce que les trous puissent se correspondre, et faciliter l’insertion du bouton de manchette. Si le pli est réussi, quatre trous de même alignement et situés de part et d’autre s’observeront sur les manchettes, et l’ouverture du pli pointera vers le visage.

Insérer les attaches

Une fois les trous alignés, il faudra insérer le bouton en partant des deux premiers trous et en veillant à ce que sa partie décorative soit orientée vers l’extérieur. Ensuite, lorsque l’attache glisse dans les deux derniers trous, il faut la fermer afin de maintenir les manchettes ; ceci en tenant compte du type de fixation (T-bar, queue de poisson, réversible, etc.). Notons par la même occasion que l’élégance est davantage au rendez-vous lorsque les attaches pour manchette de luxe sont préférées.

Pour en revenir aux fixations de bouton de manchette, il faut dire que celles en queue de poisson assurent réellement un bon maintien. Les fixations réversibles quant à elles peuvent se porter d’un côté comme de l’autre et les variantes boule et inamovibles se mettent très facilement sur les chemises. Par ailleurs, un bouton à fixation T-bar s’insère encore plus aisément parce que doté d’une barre pivotante qui glisse parfaitement dans les trous. Et pour ce qui est de la fixation chaîne, elle a l’avantage de présenter une forme identique des deux côtés des manchettes.

Enfin, quelle que soit l’attache choisie, il convient qu’elle soit adaptée à la circonstance. Elle peut se porter sur une chemise avec une veste de costume ou un blazer. L’avantage de la veste dans ce cas, est de pouvoir dissimuler les grandes largeurs des manchettes mousquetaires. Si elles sont par contre bien adaptées aux poignets de celui qui porte la chemise, la veste n’est plus obligatoire. Pour en savoir plus sur comment mettre le bouton de manchette, rendez-vous sur ce site.

Continue reading…

Sarouel en jogging, nouvelle tendance.

Depuis quelques années, on retrouve le sarouel sur le devant de la scène. Voilà une pièce de vêtement qui a créé beaucoup de divergences car il ne suscite que deux émotions chez les adeptes de la mode : on l’aime ou on le déteste. Pas de juste milieu. Pourtant, il semble que beaucoup de gens l’apprécient d’après ses nombreuses déclinaisons comme le sarouel jogging.

Description

On l’a toujours connu dans des modèles chics et classes avec de la soie et du coton. Cependant, il a connu tellement de succès que les créateurs ont décidé de le décliner dans d’autres matières, notamment le jean et le jogging. C’est d’ailleurs dans cette forme streetwear qu’il connaît le plus de fans.

En effet, le sarouel en jogging conquit de plus en plus les fashionistas. Toutefois, ce vêtement n’est pas facile à porter. Il est vrai que ce n’est pas évident de passer du chic au décontracté et vous n’allez sûrement pas le porter avec une blouse en mousseline… C’est presque un art de le porter. Visitez ce site.

Dans tous les cas, on l’aime parce qu’il est rare de trouver un vêtement qui allie à la fois le style et le confort. D’ailleurs, une fois que vous savez avec quelles pièces il faut l’associer, c’est un vrai plaisir de le porter au quotidien.

Comment le porter ?

Tout d’abord, il faut bien choisir votre sarouel car tous les modèles ne sont pas bons à porter. En effet, lorsque vous achetez le vôtre, veillez à ce que l’entrejambe ne tombe pas à plus de la moitié de vos cuisses. Sinon, vous risquez d’attirer les regards, non pas parce que votre look sera au top, mais parce que vous aurez l’air d’avoir quelque chose coincé dans l’entrejambe…

Le sarouel jogging doit également être bien adapté à votre taille afin de faire ressortir votre look. Sachez d’ailleurs que bien qu’il soit en jogging, cela ne signifie pas que vous devez le porter uniquement pour aller à la salle de sport. Vous pouvez tout autant le porter au quotidien, surtout le week-end puisqu’il est très confortable et vous donne de l’aisance dans vos mouvements.

On trouve des modèles munis de boutons et de cordons, mais il est clair que pour faire ressortir votre look, tout repose premièrement dans le port des accessoires et dans l’association avec d’autres vêtements. En effet, pour ce qui est de l’association, vu que le sarouel est déjà un vêtement large, il vaut mieux opter pour une pièce moulante ou plus près du corps. Un haut à  bretelles ou un débardeur feront très bien l’affaire. Voir ici.

Vous pouvez aussi rajouter une veste à capuche dans les mêmes tons par-dessus et associer le tout avec une paire de baskets tendance. L’ensemble fera bien ressortir le style streetwear au final. Pour les femmes, votre tenue sera bien plus au top si vous portez les cheveux attachés (queue de cheval haute pour les cheveux longs).

Par contre pour les hommes, si vous optez pour un sarouel jogging de couleur noire par exemple, vous pouvez aussi le porter avec une veste en cuir pour obtenir un look à la fois chic et décontracté. C’est d’ailleurs une tenue idéale pour sortir le soir avec vos amis ou bien le samedi pour faire une petite sortie.

Continue reading…

L’entraide via le web : une tendance actuellement

Vous avez envie de participer à une cause plus grande que vous, mais vous n’avez pas le temps de vous engager dans une mission solidaire ? Pour vous, j’ai testé la solution du pot commun. Certaines associations se servent de cette prestation afin de réunir les fonds nécessaires pour tel ou tel projet.

Continue reading…