Comment bien choisir ses chaussures running ?

À l’approche du printemps, certains préfèrent se prélasser aux terrasses des cafés, une bonne bière à la main. D’autres en revanche, choisissent une de ses activités étranges que l’on dit bonnes pour le corps. Vous savez, le sport ; et plus particulièrement la course à pied. Tout le monde n’étant pas expert en la matière, voici aujourd’hui un petit tuto pour bien choisir ses chaussures running.

Un loisir à prendre au sérieux

Alors comme ça on a décidé de se mettre au running ? Quitte à se lancer dans quelque chose de nouveau, autant le faire bien, c’est l’une de mes -nombreuses- devises ! Lorsqu’il s’agit de son corps qui plus est, il convient de prendre soin de ne pas faire n’importe quoi. En ce qui concerne la course, s’il y a bien un élément à ne pas négliger, c’est le choix de ses chaussures. Cela peut sembler évident, mais beaucoup de nouveaux adeptes pensent que leur vieille paire de baskets, usée jusqu’à la corde depuis de nombreuses années, fera amplement l’affaire. Rookie mistake, comme on dit outre-Atlantique.

Débuter la course peut être extrêmement traumatisant pour le corps, notamment pour les pieds, surtout si l’on se fixe des objectifs trop élevés, trop vite. Pour ne pas rentrer casser en douze après chaque session et réussir à faire de cette activité un plaisir (si, si, c’est possible), je vous invite à lire dans un premier temps cet article de conseils-courseapied.com.

Toujours là ? Vous êtes vraiment motivés alors ! On peut donc passer à la prochaine étape.

Comment bien choisir ses chaussures running 2

Choisir sa chaussure de running optimale

De la même façon que l’on ne choisit pas sa paire de chaussures de ville à la légère, un certain nombre de points capitaux sont à prendre en compte pour le choix de ses baskets de running :

  • Votre pointure. Elle sera la plupart du temps d’une taille supérieure à vos chaussures de villes. Cliquez ici pour une vidéo plus détaillée.
  • Votre type de foulée. Il en existe trois : supinatrice, pronatrice ou universelle, détaillées dans la vidéo ci-dessous.
  • Votre poids. Au-delà de 80kg, la priorité doit être donnée à l’amorti.
  • Vos objectifs de course : fréquence d’entraînement et distance parcourue.
  • Le type de terrain pratiqué. Privilégiez l’amorti sur route, surface sur laquelle les chaussures s’usent le plus vite, et le maintien du pied sur chemins.

Pour être sûr de trouver la paire qui vous conviendra le mieux, je vous conseille vivement de vous rendre en personne dans un magasin spécialisé pour essayer directement. Une manière efficace de s’éviter d’éventuelles mauvaises surprises suite à un achat en ligne et de pouvoir compter sur les recommandations d’un vendeur.

Pensez d’ailleurs à vous y rendre en fin de journée plutôt que le matin. Le soir, le pied a tendance à être davantage gonflé, comme pendant l’effort. Une bonne façon d’avoir un feeling très proche de celui pouvant être ressenti en course.

Pour quels prix ?

Il s’agit bien entendu d’un autre critère déterminant, qui dépend pour beaucoup des objectifs que vous avez envie de vous fixer. En ce qui me concerne je ne mettrais pas 100€ dans une paire pour courir une petite dizaine de kilomètres par semaine. Le site i-run.fr vous permettra sans aucun doute de trouver chaussure à votre pied (!) pour des prix souvent avantageux parmi une gamme assez large.

Chaussures rimant avec usure, il convient également de penser à leur renouvellement. Les plus résistantes, aux semelles plus épaisses permettent de courir jusqu’à 1500, 2000 kilomètres quand les modèles plus légers, davantage taillés pour la compétition devront être changés aux alentours des 500 kilomètres. Notez cependant que ces chiffres ne sont pas absolus et que toute douleur ou sentiment inconfortable peut marquer les prémices d’une usure prématurée. Écoutez donc votre corps ! Il a souvent raison.

Mais si d’aventure vous ne souhaitez pas voir votre pied prisonnier d’un carcan fait de semelles antidérapantes et de tissus auto-absorbants, vous pouvez toujours vous diriger vers le barefoot running ? Il s’agit d’une pratique en vogue consistant, comme son nom l’indique, à courir pieds nus ou équipé de chaussures dites minimalistes, épousant au plus près la forme du pied. Pour en savoir plus, je me permets de vous diriger vers ce site.

En attendant bonne course, avec les bonnes chaussures, et au plaisir de vous croiser au parc !

A lire également