Les charentaises, quel confort !

Qui n’a jamais glissé ses pieds, un soir d’hiver, dans ces pantoufles si chaudes et confortables ? Certains vont dire que les charentaises, c’est pour les papis et les mamies, ils n’ont pas tout à fait tort, vu le grand âge de ces chaussons. Même si, aujourd’hui, on continue à fabriquer des charentaises traditionnelles, au tissu écossais, le look de ces pantoufles a été bien modernisé, afin de plaire à tous. La méthode de confection est restée la même, mais en utilisant simplement des tissus plus colorés, et plus variés dans les motifs.

Un peu d’histoire, pour commencer :

Les charentaises ont vu le jour au 17e siècle, sous le règne du Roi Soleil, Louis XIV, en Charente, évidemment. On utilisait, alors, les excédents de feutre, servant à la fabrication des uniformes de la Marine Royale, ainsi que les feutres réformés, utilisés dans les moulins à papier, de la région d’Angoulême. Les charentaises sont identiques, il n’y a ni droite, ni gauche, elles n’ont pas de semelles rigides, non plus, et servent aux paysans, qui les glissent dans leurs sabots, comme des chaussettes, pour avoir chaud, dans les champs. (D’où la languette sur le dessus du pied, qui empêchait le bois des sabots de blesser le pied, par frottement.) Plus tard, ce fut le personnel des grandes maisons, qui s’en servît pour lustrer les parquets de bois, mais aussi pour se déplacer sans bruit, d’où leur surnom de l’époque : les « silencieuses ». C’est en 1907 que Théophile Rondinaud, un cordonnier de la Rochefoucauld, en Charente, commence à fabriquer des charentaises en tissu écossais, comme on les connaît aujourd’hui.

Les charentaises modernes, de nos jours.

Les charentaises ont été « oubliées », pendant un certain temps, pour renaître, ces dernières années, sous un design plus moderne, avec des tissus plus gais et plus variés. Elles ont même obtenu en 2019, une IGP (Identification Géographique Protégée), notamment pour leur technique de fabrication : le cousu-retourné et leurs semelles en feutre tissé. Mais cette appellation est surtout une fierté régionale, et une reconnaissance du travail artisanal, de tous les fabricants de Charente-Périgord. De plus, le logo « IGP » évite les copies et les contrefaçons, bien trop répandues.

La collection de charentaises pour homme du Slip Français.

Vous trouverez une collection de charentaises pour homme, sur le site du Slip Français, en cliquant sur : charentaises homme. Elles sont fabriquées dans la plus pure tradition, et entièrement à la main. Les matières utilisées pour leur confection, sont naturelles, puisque l’extérieur des charentaises homme, est en feutre 100 % coton ou en Tartan (oui, oui, comme les kilts !), pour les modèles écossais, tandis que l’intérieur est en pure laine, pour un confort doux et chaud. Les semelles de feutre sont souples et légères, vous ne sentirez pas le sol froid de votre maison, et vous vous déplacerez en silence, idéal quand les enfants dorment (chuuut!).

Pourquoi choisir le Slip Français pour acheter vos charentaises pour homme ?

Parce que pour acheter un produit français, comme des charentaises pour homme, rien ne vaut un site français, qui ne vend que des produits « Made in France », tout simplement. La collection de charentaises homme du Slip Français, est moderne et parée de couleurs variées. Vous trouverez tout de même la valeur sûre des charentaises : la paire d’écossaises que nos grands-pères adoraient. Vous contribuerez aussi à la sauvegarde de l’environnement, puisque nos charentaises sont cousues à la main, sans aucune colle, et dans des ateliers français, ainsi, elles ne sont pas livrées à votre domicile, depuis le « bout du monde ». Alors, n’hésitez plus, faites-vous plaisir (ou faites plaisir à quelqu’un), en commandant vos charentaises sur le site « Le Slip Français ». La livraison est offerte à partir de 70 € d’achat. Vous pouvez aussi les acheter dans une de nos nombreuses « boutiques du Slip », près de chez vous (voir icône « Boutiques » sur le site).

A lire également