mistergoodman

Perte auditive et écoute de musique : attention danger !

C’est un fait, nous vivons dans un monde de plus en plus bruyant. L’environnement urbain mais aussi les nombreuses sollicitations auquel on doit faire preuve tout au long de la journée ne laissent pas beaucoup de répit à nos oreilles. Ajoutez à cela les nombreuses heures passées à écouter de la musique avec son casque ou ses écouteurs et vous comprendrez facilement que le risque de perte auditive n’est pas qu’un problème de vieux !

Un problème trop peu pris au sérieux

Le geste est banal, presque un réflexe. Lorsque le bruit ambiant augmente dans le métro ou n’importe quel transport en commun, on augmente le volume de sa musique. Après une journée passée au boulot à supporter les directives de son patron et les sonneries du téléphone, il est bien normal de profiter d’un peu de temps de relaxation, à écouter enfin un son que l’on aime non ? Sauf que cette action a priori anodine, effectuée encore et encore, jour après jour, peut déclencher à terme une perte auditive progressive et irréversible.

L’écoute de musique au format mp3 s’est banalisée au cours des dix dernières années. Plus besoin de s’équiper du « baladeur » dernier cri, n’importe quel smartphone pouvant stocker suffisamment de musique pour pouvoir en profiter pleinement. Ce qui pourrait donc s’apparenter à un des effets positifs de la démocratisation de ces appareils bien souvent pointés du doigt peut néanmoins poser des soucis bien réels dans le cadre d’une utilisation dans de mauvaises conditions.

Déjà en 2010, une étude américaine relayée par L’Express informait sur la hausse des risques de perte auditive chez les jeunes. Un constat imputable en grande partie à la surconsommation de musique. Or, les adolescents de l’époque sont -ou seront très bientôt- les vingtenaires d’aujourd’hui. C’est à dire vous et moi !

Comment protéger ses oreilles ?

Rassurez-vous, il existe des gestes simples à adopter pour protéger efficacement et durablement ses oreilles et ainsi limiter les risques :

  • Limitez le volume des écouteurs à 40% de leur puissance ou ne dépassez pas une heure d’écoute à plus de 60%
  • Accordez-vous des plages de repos après deux heures ininterrompues d’écoute
  • Privilégiez les casques aux écouteurs (en plus c’est la mode)
  • En concert ou en soirée, portez des bouchons d’oreilles et restez éloignez des enceintes

Pour ceux qui aiment les chiffres, sachez que le volume maximum d’un casque peut atteindre jusqu’à 120 décibels. L’oreille humaine quant à elle peut subir des lésions à partir d’une écoute prolongée à « seulement » 80 décibels. Il est donc impératif pour ne pas subir une perte auditive prématurée de garder ces données en tête et de réduire le volume !

Perte auditive et écoute de musique attention danger 1

Perte auditive : comment la détecter ?

De nombreux signes très concrets permettent de mettre en lumière une éventuelle perte de l’audition :

  • Difficulté à suivre des conversations à plusieurs dans des environnements bruyants
  • Subir des acouphènes ou l’impression d’avoir les oreilles bouchées après chaque concert / soirée en discothèque
  • Mentions de l’entourage sur le volume trop élevé de sa télévision / radio / casque / ordinateur
  • Problèmes pour entendre la sonnerie du téléphone
  • Etc.

Plusieurs tests d’audition existent ici ou là sur le web mais ils ne remplacent en aucun cas l’expertise d’un professionnel. Il est courant de minimiser les problèmes liés à son audition, par honte ou par peur de se voir affublé d’une prothèse souvent jugée comme inesthétique.

Mais si comme moi et près de la moitié des Français, à en croire certains chiffres, vous connaissez quelqu’un autour de vous qui entend mal (et qu’il ne s’agit pas forcément de votre arrière-grand-oncle), vous savez très bien que la perte auditive est un fait réel qui mérite d’être pris au sérieux.

Il serait quand même dommage de s’endommager définitivement les oreilles par crainte de passer pour le rabat-joie de la sorée ou pour couvrir le son de cet accordéon -parfois atroce je vous l’accorde- dans le métro. Et puis après tout, une balade dans le parc est quand même bien plus agréable avec, dans ses oreilles, le son des oiseaux plutôt que le dernier album de Booba ou Beyoncé.