Que faut-il savoir sur le crédit sans justificatif ?

Dans les offres d’emprunt de votre banque, vous avez certainement croisé le terme de « crédit sans justificatif » sans pour autant savoir ce que c’est ! Découvrez de suite l’essentiel sur ce type de crédit pratique et rapide.

Le crédit sans justificatif : qu’est-ce que c’est ?

Le crédit sans justificatif est un type de crédit à la consommation spécialement souple. Il présente l’atout principal à ne requérir aucune justification d’affectation. L’emprunteur n’est pas appelé à expliquer à quelle fin l’argent sera utilisé. Encore appelé prêt personnel, le crédit sans justificatif est à l’opposé du prêt affecté qui, lui, requiert la fourniture de devis ou de factures à titre justificatif de la demande d’emprunt. Il est généralement utilisé pour réaliser de petits projets ou achats (électroménager, travaux, permis, etc.). Il aide également à faire face aux situations d’imprévus.

Avec le crédit sans justificatif, on finance un projet sans avoir à présenter des preuves d’utilisation de l’emprunt. Vous recevez les fonds en quelques jours seulement dès que votre dossier est validé. Mais, si vous êtes en situation de surendettement ou de fichage à la banque de France, votre dossier ne pourra être accepté.

Le crédit sans justificatif et ses caractéristiques

Le montant accordé par le crédit sans justificatif peut atteindre les 75 000 . La durée de ce type de crédit est de 3 mois à 6 ans, voire 7 ans. Ce prêt personnel est en fait une formule très pratique. Seulement, il n’est pas propice en cas de projets à long terme. Comme pour la plupart des crédits, il se rembourse par versement mensuel, trimestriel, ou suivant toute autre fréquence définie en accord avec l’organisme financier. Son taux est généralement assez élevé afin de couvrir le risque pris par les organismes financiers. Mais, il reste tout de même fixe et garanti durant tout le contrat.

Les limites du crédit sans justificatif

Un organisme de crédit ou une banque doit s’assurer de la solvabilité (sa capacité à rembourser son crédit) de l’emprunteur avant de lui octroyer un crédit. À cet effet, des justificatifs de revenus sont demandés (dernières fiches de paie, derniers relevés de compte courant, dernier avis d’imposition…). Le prêteur doit en effet s’assurer que le crédit sera remboursé. Le crédit sans justificatif ne déroge donc pas à cette contrainte. Ainsi, l’emprunteur ne doit signer en aucun cas un contrat de crédit si sa situation financière ne garantit pas son remboursement.

Notez tout de même que deux options s’offrent à l’emprunteur lorsqu’il ne peut pas produire les justificatifs de revenus nécessaires à l’obtention de son crédit :

  • Il peut demander à une personne de son entourage de se porter caution pour le crédit. Il revient à cette personne de présenter les justificatifs de ses revenus pour que l’emprunt soit accordé ;
  • Il peut également apporter une garantie. Seulement, le bien en question doit être d’une valeur au moins équivalente à l’emprunt qu’il demande. À cet effet, un expert de l’organisme de crédit procèdera à la détermination de la valeur réelle du bien qu’il apporte.

Où contracter un crédit sans justificatif ?

La plupart des organismes de crédit proposent un crédit sans justificatif. Vous pouvez vous rendre directement en agence ou effectuer une simulation en ligne. Nous vous recommandons vivement d’opter pour le second cas. En effet, les établissements de crédit en ligne offrent un crédit rapide sans justificatif au taux d’intérêt inférieur à celui des banques traditionnelles. Pour être sûr d’obtenir le crédit le plus avantageux, misez sur un comparateur de crédit qui vous garantira le meilleur taux possible.

Pour finir, veillez à ne pas contracter sur un coup de tête un crédit sans justificatif, car il reste tout de même un emprunt qui vous engage.

A lire également