Telephone - NL - Free

Où trouver le numéro IMEI ?

Si le code IMEI est utilisé pour débloquer un téléphone en cas de changement d’opérateur, il peut aussi être utilisé pour bloquer son téléphone en cas de vol. Il est donc intéressant pour chacun de disposer de son code IMEI. Alors comment le trouver et comment l’utiliser ? On vous explique tout !

Le numéro IMEI, c’est quoi ?

Ce que l’on appelle le code IMEI (International Mobile Equipement Identity) est un numéro qui permet d’identifier un téléphone. En d’autres termes, chaque téléphone bénéficie d’un numéro IMEI unique. Composé de 15 à 17 chiffres, il s’écrit sans espace. Ce code peut être utile dans plusieurs situations c’est pourquoi il est recommandé de le noter et de le conserver précieusement.

Comment trouver son code IMEI ?

Le code IMEI peut se trouver de plusieurs manières. Tout d’abord, on peut le trouver directement par le biais de son téléphone. Pour cela, il suffit d’appeler le *#06# sur son téléphone. Le code IMEI va alors s’afficher et peut être noté. On peut aussi regarder sur l’emballage de son téléphone afin de recueillir cette information. Certains opérateurs sont aussi parfois en mesure de fournir le numéro et notamment si le téléphone a été acheté auprès de l’opérateur concerné.

Il est donc conseillé de noter son code IMEI sur un papier dès lors que l’on en aura l’occasion afin de pouvoir l’utiliser si nécessaire.

À quoi sert le code ?

Le code IMEI peut être utilisé de plusieurs manières en fonction de son besoin, mais il sera dans les cas suivants nécessaire pour effectuer l’opération souhaitée.

Débloquer son téléphone pour changer d’opérateur

Lorsque l’on achète un smartphone auprès d’un opérateur, ce dernier est dit « bloqué ». Cela signifie qu’il ne peut pas être utilisé avec la carte SIM d’un autre opérateur. Ainsi, une personne qui souhaite passer d’un opérateur à un autre tout en gardant le même téléphone doit le débloquer. Cette pratique est de moins en moins répandue, car les téléphones sont de plus en plus rarement bloqués. Cela étant, si le désimlockage (ou déblocage) est nécessaire, il faudra disposer de son numéro IMEI. Lors de l’achat d’un téléphone d’occasion, il faut donc s’assurer qu’il est bien désimlocké.

Quel que soit le besoin, il convient donc de se renseigner en amont chez son opérateur pour effectuer les manipulations qui s’imposent (plus d’informations sur le fonctionnement des smartphones sur le blog Wemag).

Bloquer son téléphone avec le code IMEI

Le code IMEI peut aussi être utilisé pour bloquer le téléphone. En effet, il n’est pas rare que les forces de l’ordre demandent à une victime de vol de téléphone le numéro IMEI de ce dernier. Les forces de l’ordre vont alors entrer ce dernier dans une base de données spécifiques, ce qui va permettre de bloquer le téléphone que ce soit avec la carte SIM présente ou avec une nouvelle puisque l’appareil est enregistré comme volé. Il permet aussi d’identifier le téléphone au cours de l’enquête.

Connaitre son numéro IMEI est donc aussi utile en cas de vol, il permettra de limiter l’utilisation du téléphone même si ce dernier n’est pas retrouvé (plus de conseils en cas de vol de téléphone ici).

Comment mémoriser son IMEI ?

Plusieurs possibilités existent pour mémoriser ce numéro. La plus simple : conserver l’emballage de son smartphone afin de toujours y avoir accès. On peut aussi tout à fait chercher son code IMEI et le noter sur un simple papier que l’on pourra ranger avec des papiers administratifs par exemple. L’idée est simplement d’y avoir accès facilement en cas de besoin.

Bien entendu, inutile de l’enregistrer sur son téléphone, cela ne servira à rien en cas de vol.

A lire également